de la vie à la voie, un simple O

Posté par le dans Blog objectif Bonheur
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • 0 commentaires
  • Imprimer
  • Signaler cet article

 Vais-je choisir ma voie ou simplement suivre ma vie ?

Quel sens donner à ma Vie ?
voici une autre façon de me poser la question...

Si cette question n'a pas de sens : allez de suite à la fin de l'article, elle s'adresse à vous.

Si vous êtes prêt(e) à revisiter votre façon de vivre, voici pour vous :

Avec ou sans l'option « O » pour passer de Vie à Voie. « O » comme
Objectif,
Orientation,
ou même O comme un volant pour piloter sa vie...
et aussi comme Oser.

La question en mode BoB pourrait aussi être : ai-je vraiment envie d'être heureux(se) ?
Si la réponse est oui (probable) : suis-je prêt(e) à cette aventure ? Car comme toute expérience, cela suppose de s'aventurer dans des zones inconnues...

oser explorer la suite de l'article :

Quelques rares personnes savent d'emblée ce qui est essentiel pour elles sur terre. Leur mission leur semble claire. Elles avancent sur leur voie (Marie Curie en est une illustration). En admettant que ces personnes existent vraiment, l'immense majorité, les autres, n'en ont pas conscience et tâtonnent. Ils vivent sans avoir identifié de voie particulière. Et cela fonctionne plutôt bien, pendant un certain temps, de longues années souvent. C'est encouragé par notre environnement, notre entourage qui pas plus que nous n'aime le changement. La tendance est de nous dire qu'il fait bon vivre à respecter certaines coutumes, habitudes même si elles n'ont plus de sens. C'est le mode d'emploi proposé par la plupart des parents ou simplement le modèle social : trouver un « bon » travail, rêvé comme stable, se marier, avoir des enfants, une maison... et attendre la retraite pour commencer à re-vivre selon ses envies.

Ce modèle semble vaciller ces jours-ci.
Où est la stabilité promise ? Dans le travail ? Dans le couple ?

J'ai l'impression que, hors de l'ancien schéma, nous avons désormais à choisir notre vie, notre voie.
C'est l'ouverture de la voie de notre cœur.
Cela peut paraître fantaisiste ou léger, mais en réalité cela nous demande d'être vraiment responsable de nous-mêmes. Cela suppose de prendre le pouvoir sur notre vie au lieu de le déléguer à on ne sait qui serait plus compétent.

Certains pour comprendre cela sont allés jusqu'à la dépression, la maladie.
D'autres se réveillent avant et surprennent leur entourage par leur transition pas toujours comprise.
Comment est-il possible de quitter une situation sociale et financière enviable ?
Simplement parce que je sens que c'est le moment ? Parce que mon cœur me le demande ? Parce que j'en ai l'intuition ? Selon la voix qui s'exprime en moi. Sachant que je ne peux avoir aucune certitude sur ce qui m'attend. J'accepte le risque de cette transition car je l'estime essentielle pour moi, sans en avoir d'explication rationnelle.
Et voici le début d'une nouvelle aventure de Vie, pour me remettre sur ma Voie.

Vigilance : il ne s'agit pas d'agir par réaction. La décision viendrait alors de ce contre quoi je réagis et pas de mon cœur !

Mais quand je sens que la décision vient de moi, qu'elle est pro-active (et pas réactive), j'ai besoin de faire face à mes peurs pour la mettre en application.

Parce-que je sens qu'il est temps d'Oser vivre.

carte Ose-001

Ma vie ne vaut-elle pas mieux que ce statut social qui met ma santé physique et mentale en péril ?

Pas question de se mettre en péril, pas question de se saborder.
Simplement ouvrir une nouvelle piste vers un horizon où je me retrouve, où j'accède à ma juste place.

Alors comme tout grand voyage cela ne se fait pas en un jour.
Cela suppose des étapes, des zigzags... et il est fort possible que l'objectif réel du voyage me soit inconnu au moment du départ.

Le départ c'est par exemple aujourd'hui si je décide de faire l'expérience d'une certaine liberté que je m'interdisais jusque là. Simplement explorer au-delà de mon horizon habituel. Explorer ce que, de par les contraintes que je m'étais imposées, je ne pouvais voir.

Si ces propos vous « titillent », je vous propose de commencer par de petits pas, faire des expériences nouvelles.

Oser dépasser la frustration et donner la parole à l'envie de changement en faisant de petites expériences, dès aujourd'hui.

Exemple : s'adresser à l'habitude de suivre le même trajet pour aller d'un endroit à un autre (en particulier pour les trajets que l'ont fait le plus souvent, voire chaque jour). Je t'assure qu'il existe une multitude d'alternatives. Comme le dit le proverbe : « tous les chemins mènent à Rome » ! Changer de trajet (du plus court aux chemins de traverse), changer de mode de transport (à pied, à vélo en transport en commun, à trottinette...). Fais en l'expérience au moins 5 fois et tu verras que non seulement c'est possible mais qu'en plus cela peut s'avérer agréable (ou au moins surprenant). Car si tu n'es pas prêt(e) à changer tes habitudes, pas question de changer de vie, de voie.

Alors prêt(e) à tenter l'expérience ? C'est le bon moment.

Oui tous les chemins peuvent nous mener à notre objectif, avec des options variées, plus ou moins contraignantes, ludiques, distrayantes ou même efficaces... Depuis qu'on sait que la terre est ronde on sait qu'on peut se rendre à Rome par l'itinéraire le plus court et aussi en partant à l'opposé (et en faisant le tour de la terre !). A chacun ses expériences, il n'y a pas à les juger, juste à les apprécier (au sens d'évaluer l'impact qu'elles ont sur nous).
« Ma vie à ce jour est ce que j'en ai fait. Si l'itinéraire ne me convient plus, à moi de bifurquer. »

Pour aller au-delà de cet article, je vous suggère l'émission de radio suivante qui parle de « changer de vie » : http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Les-experts-Europe-1/Sons/Les-experts-Europe-1-Changer-de-vie-Comment-faire-le-grand-saut-1613779/

 Pour aller à l'essentiel vous pouvez utiliser le mémo chance et ses exercices : vous le trouverez dans la page outils du site.

 

Option « aller directement à la fin de l'article » :
Pour vous la question du sens de la vie ne se pose pas. Pourquoi vous prendriez-vous la tête avec cela ?

1. Génial, car c'est peut-être que simplement tout se déroule comme vous voulez, que vous vous sentez bien dans votre Vie, à vote place. Sans doute avez-vous suivi votre voie sans vous en rendre compte, parce que c'est ce qui est le plus naturel pour vous. Bravo
et Merci de votre compréhension pour les autres, ceux qui ont besoin de ce genre d'article pour trouver leur place et construire leur bonheur. Ils ont besoin de vous, de votre exemple pour savoir que c'est possible.

2. Dommage, car vous vous dites que tout cela ne sert à rien, que la vie est dure et qu'on ne peut rien y changer. Vous préférez la subir que prendre la responsabilité de la choisir. Etrange que vous soyez arrivé sur ce blog... ou alors c'est qu'au fond de vous, vous êtes prêt(e) à croire que c'est à votre portée. Sinon pourquoi seriez-vous en train de lire cela ? Oui c'est possible : retour au début de l'article car il est pour vous.

 De tout coeur avec vous : pour choisir votre voie

  BoB  2 set2 my coach 3

Pour recevoir les nouveaux articles en avant-première : abonnez-vous aux twitts @plus_de_bonheur

et si ce n'est pas encore fait : abonnez-vous en ligne aux messages (en complétant votre nom et adresse email dans l'encart à droite de l'écran) : vous recevrez deux ou trois courriel par mois pour vous signaler les nouveaux articles.
NB : je vous promets que votre adresse ne sera utilisée que par BoB !

Notez cet article:

Ce site est animé par Corinne TANGUY, psychologue du travail et coach depuis plus de dix ans. Riche de ses compétences, son expérience, et des multiples exemples de ses clients, elle propose désormais des outils à tous ceux qui désirent prendre leur vie en main, aussi bien à titre personnel que professionnel.   Elle a créé My-coach'kit et BoB pour que la puissance du coaching soit accessible à qui le veut. Chacun peut avoir son coach sous la main !

Commentaires