Et si j'ouvrais ma cage ?

Posté par le dans Blog objectif Bonheur
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • 2 commentaires
  • Imprimer
  • Signaler cet article

  Quels nouveaux horizons m'offrir ?

En ce 4 septembre, jour de rentrée pour beaucoup de scolaires, voici une invitation à sortir de sa prison...

C'est extraordinaire qu'ont les gens à créer leur propre prison, à s'y enfermer et à croire qu'ils n'y a pas de clé (euh, c'est qui les gens?). Prison, cela paraît évident pour un lieu clos où quelqu'un nous enferme... mais c'est bien plus subtil et puissant quand ce quelqu'un c'est nous même : notre mental, nos pensées et émotions !

Chacun est capable de créer son monde, en fait sa vision du monde, avec ses frontières invisibles, mais très présentes, de telle sorte que nous vivons souvent dans des mondes parallèles.

 Il y a, parait-il, le monde illuminé de joie de vivre des « Bisounours » de certains, qui inquiète ceux qui n'y ont pas élu domicile, et les mondes de la peur de tant d'autres qui restreignent leur vie à quelques cercles de sécurité et dont les conversations et l'énergie mentale sont focalisées sur les dangers potentiels de l'extérieur des cercles. NB : les journaux télévisés les alimentent en peurs et catastrophes.

Des experts scientifiques ont étudié ces cas extrêmes comme par exemple : Richard Wiseman sous l'angle de la chance et la malchance ou Martin Seligman sous celui de l'optimisme/pessimisme. Les études mettent clairement en évidence notre influence sur les situations que nous vivons.

OUI notre attitude mentale conditionne grandement ce que nous vivons.

Comme le disait simplement Marcel Pagnol : « Tout le monde disait : c'est impossible ! Il est arrivé quelqu'un qui ne le savait pas... et il l'a fait. ».

OUI nos pensées ont le pouvoir de figer ou propulser notre vie. Nos pensées sont la source de notre réalité. Je ne peux voir ce que je ne conçois pas.

Tant que je crois qu'une chose est impossible, je cherche tout ce qui va me prouver que j'ai raison et consciencieusement (même si c'est inconscient) je valide cet impossible.

Des que je me demande comment une chose serait possible... ma vision explore les pistes des possibles, je tâtonne et entrouvre des portes.

Quand je suis déterminé(e) à réaliser quelque chose qui me tient vraiment à coeur, je ne me demande plus si c'est possible... je rassemble les moyens pour que cela se réalise. Je vais de l'avant.

La différence entre ces 3 options est à la base l'idée que je me fais de la situation.

Remarque (valable pour tous les articles de ce blog) :
J
e ne vous demande pas de croire ce que j'écris, ni même les experts que je cite. Je vous propose simplement de faire l'expérience si cela vous interpelle. Juste oser explorer une nouvelle option. Prendre le risque de sortir de ses habitudes, sans se mettre en danger.
Pour ce pas activer trop vivement vos peurs, il est judicieux de commencer par une situation presque anodine pour vous. Comme par exemple : trouver facilement une place de stationnement ; arriver à l'heure ; faire un bricolage ou une recette de cuisine... nous avons tous de multiples limites à explorer. Choisissez une situation dérangeante et peu impliquante qui jusque là semblait hors de votre portée.

Première étape (après avoir choisi ma situation dérangeante) :

J'entre-ouvre la porte du possible, en imaginant que je vais réaliser cela facilement. Je change uniquement ma pensée : la situation devient à ma portée et m'offre de la satisfaction (le plaisir d'imaginer que c'est fait).

Certains diront d'emblée que c'est facile mais que cela reste des idées. Parfait, puisque c'est facile : faites-le. Modifiez juste vos idées. Voici la clé de notre prison !

Deuxième étape :

Une fois que j'ai imaginé que cela peut se passer bien, il me reste à agir avec cette nouvelle option mentale, cette nouvelle image. Je fais mon expérience : j'agis.

Rappel de principe, valable pour l'ensemble du blog :
Tout ce que je propose suppose de respecter les règles ABCannoncées en préambule du site. Autonomie : je le fais pour moi. Bienveillance : je me respecte, respecte les autres et l'environnement. J'agis en prenant appui sur ma Confiance, sachant qu'elle s'empresse de grandir dès que je lui fais confiance ! C'est-à-dire quand j'agis.

Le meilleur facteur de croissance de la confiance, c'est l'action.

Les enfants apprennent à marcher en essayant de marcher, au risque de chuter. Ils tombent et se relèvent. Petit à petit, ils gagnent en équilibre, prennent confiance et s'aventurent vers des situations de + en + complexes... Progressivement, pas à pas...
Certains arrivent même quelques années plus tard à gravir l'Everest ! D'autres par peur, respect des peurs de leur entourage se contentent d'aller à pied jusqu'à leur véhicule ou se limitent à leur logis, même en l'absence de tout handicap.

A chacun sa liberté de choisir son terrain de Vie.

Sachons simplement que c'est nous qui en fixons les limites !

Ainsi, nous pouvons en repousser les barrières, nos pensées seront nos premières alliées.

Imaginons que ce dont nous rêvons est possible...

Quel est mon terrain de vie actuel ? Quels en sont les barreaux, les remparts ?

Après cette lecture je sais que je peux conserver mes limites ou les repousser.
A moi de décider si ma Vie en vaut l'expérience.
Je suis libre de mes investissements : choisir entre les remparts de mes peurs ou la liberté d'explorer mes envies (qui suppose de faire face à mes peurs). C'est mon choix de Vie.

Merci d'avoir osé cheminer dans cet article...

A vous la parole (ou plutôt le clavier) si cela vous inspire : commentaires en ligne.

De tout coeur avec vous : pour que chacun vive sa Liberté...
BoB

Cet été le nouveau site est né, l'avez-vous exploré ? 
Désormais vous pouvez partager vos commentaires en ligne.

L'essence même du blog, c'est ses lecteurs.  Votre participation est bienvenue.

Profitez désormais de votre place sur ce blog : partagez vos commentaires en ligne. En partageant vos expériences, en écho avec les articles, vous offrirez de nouveaux espaces aux autres lecteurs/lectrices.

Etes-vous abonné(e) à mes Twitts (ou mes gazouillis en français !) ?  

Sur Twitter, je suis @plus_de_bonheur, vous pouvez m'y suivre, si cela vous tente.

Et toujours à votre disposition les cartes coach avec le tirage gratuit en ligne dans un échantillon de 12 cartes parmi les 54 du kit. Très prochainement : la version complète sera disponible en ligne.

Notez cet article:

Ce site est animé par Corinne TANGUY, psychologue du travail et coach depuis plus de dix ans. Riche de ses compétences, son expérience, et des multiples exemples de ses clients, elle propose désormais des outils à tous ceux qui désirent prendre leur vie en main, aussi bien à titre personnel que professionnel.   Elle a créé My-coach'kit et BoB pour que la puissance du coaching soit accessible à qui le veut. Chacun peut avoir son coach sous la main !

Commentaires

  • Invité
    Ana mardi, 11 septembre 2012

    Je voudrai seulement témoigner pour la place de stationnement, je partais toujours en me disant "de toutes les façons à cette heure c'est impossible de se garer en centre ville, je vais mettre 15 à 20 mn pour avoir une place." Et un jour j'ai décidé qu'il en serait autrement, j'ai décidé que je trouverai toujours une place rapidement à un emplacement parfait pour moi. Et miracle ou tout simplement puissance de la pensée depuis ce jour je trouve toujours une place.
    Quel bonheur. Merci!

  • Corinne TANGUY pour BoB
    Corinne TANGUY pour BoB mardi, 18 septembre 2012

    Merci pour ce témoignage encourageant.
    Commençons par la place de parking et
    voyons petit à petit tout ce qui nous permet de décider d'une vie plus facile...
    Quelle sera la prochaine étape ?

  • Veuillez vous connecter d'abord avant d'ajouter un commentaire